Les tatouages, sujet très particulier où chacun y va de son avis. Personnellement, si vous me connaissez bien vous savez que j’adore. Je suis fan des personnes archi tatouées, trop tatouées. J’aime quand les corps racontent des histoires. En toute logique chaque tatouage a son histoire, son vécu. Je suis bien loin d’être recouverte de tatouage, je n’en ai que 7 pour l’instant relativement discrets, d’ailleurs habillée on n’en voit quasiment aucun.

Comme on me le demande régulièrement je vais vous raconter leurs histoires.

Si vous n’aimez pas les tatouages vous pouvez juste lire leurs significations ou bien choisir un autre article. J’ai parlé de Bali récemment 😉

Depuis toute petite j’ai toujours voulu des tatouages, au grand désespoir de ma mère. Évidemment et heureusement elle m’a toujours interdit d’en faire étant mineure : tant que tu n’as pas 18 ans et que tu vivras sous mon toit tu feras ce que je te dis… On est d’accord, on y a tous eu droit à cette phrase magique?! Ceci dit heureusement qu’elle calmait mes ardeurs car je ne sais pas ce que j’aurai été capable de me faire…

Le premier

Une fois mes 18 ans révolus, mon premier appartement et mes 25 ans atteints j’ai fait mon premier tatouage. Je cherchais donc depuis de nombreuses années ce que je voulais faire. Je ne voulais pas un dessin mais une phrase qui me parle. J’étais dans une période de ma vie très compliquée, et lire m’aidait beaucoup. Je suis tombée sur le livre de Laurent Gounelle, L’homme qui voulait être heureux, avec une citation de soeur Emmanuelle en préface :  » La vie est un risque, si tu n’as pas risqué tu n’as pas vécu  ». Par rapport aux épreuves que je traversais à ce moment là, elle a pris tout son sens et j’ai décidé de me la faire tatouer sur les côtes. Oui, premier tatouage direct sur tout le long des côtes. Encore aujourd’hui cette phrase dicte ma vie… pour le meilleur et pour le pire…

Bon je n’ai pas de photo récente à vous montrer et clairement c’est journée cocooning donc je vous le montrerai une prochaine fois 😉

Le second

Je m’étais dit que je n’en ferais qu’un… on m’avait mise en garde… tu ne sauras pas t’arrêter. On ne va pas tergiverser j’en suis à 7 donc ils avaient raison. Pour le second j’ai voulu faire un dessin en rapport avec mon père que j’avais perdu quelques années auparavant. Il adorait les oiseaux et c’est tout naturellement qu’il m’est venu l’idée de me faire une plume de l’autre côté des côtes et sous ma poitrine.

Le troisième

Sur le côté gauche du mollet je me suis fait le mot famille dans une autre langue mais en tout petit. On va dire que celui ci est pour moi purement symbolique car ma mère et mes frères sont la grande priorité de ma vie.

Le quatrième

En haut du dos je me suis fait tatouer le mantra de la compassion bouddhiste : OM MANI PADME HUM. Il serait vraiment trop long de vous expliquer sa signification, mais en quelques lignes nous avons tous en nous même les gênes, la pureté pour transformer ce qui est impur en pur et nous élever.. Depuis de nombreuses années, je m’identifie beaucoup aux préceptes bouddhistes qui sont une vraie philosophie de vie.

Le cinquième

Avec ma meilleure amie nous avons fait un tatouage en commun. Deux petits coeurs sur l’intérieur du bras. Elisa c’est mon alter ego, c’est celle avec qui j’ai tout traversé, tout partagé. Nous voulions absolument quelque chose qui puisse nous lier physiquement, et il n’y a pas de meilleur symbole que le coeur pour exprimer ses sentiments.

Le sixième

Mon second tatouage commun. L’amitié occupe une très grande place dans ma vie. J’ai souvent privilégié l’amitié à l’amour d’ailleurs… Avec mes amies d’enfance, nous nous sommes faits tatouer les coordonnées GPS d’un lieu qui avait un symbole important pour nous. Pour ma part je l’ai fait sur l’extérieur du bras et c’est très fin et discret.

Le dernier (en tout cas pour l’instant…)

Le dernier, date d’il y a quelques semaines à peine. Sur le côté du pied gauche, une phrase : get busy living… Qui résume tout simplement ma vie, pas besoin de s’étendre davantage.

Si vous me demandez si aujourd’hui j’en regrette un car certains datent de plusieurs années, je vous répondrais aucun. Jamais je n’en regretterais un. Je les ai toujours fait pour une raison bien particulière. Je ne regrette rien de ce qu’il s’est passé dans ma vie. Tout arrive pour une bonne raison, le bien et le mal et je ne peux pas le changer donc autant faire avec et n’en garder que le positif.

Sur ces bonnes paroles philosophiques, je vous conseille tout de même de bien réfléchir si vous souhaitez en faire un. Un tatouage c’est pour la vie et il sera compliqué de s’en débarrasser (et puis passer entre les mains du laser, re souffrir pour qu’au final ça soit moche… non merci). Pour ma part, je prévois déjà le huitième en fin d’été 😉

Join the Conversation

2 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :